Céto'Scan, nouvel indicateur acétonémie

CETOSCAN

Elvup vous propose un indicateur simple et précis pour vos vaches en début de lactation : CETO'SCAN® vous permet de repérer facilement vos 7 à 25 % de vaches en acétonémie sub-clinique.

 

CETO'SCAN® est élaboré à partir de vos données contrôle de performance et utilise deux nouvelles analyses du lait, l’acétone et la Béta-Hydroxybutyrate. Le risque acétonémie est noté de 1 (sain) à 5 (malade) sur le Tableau de Bord Vaches remis à l'issue de la pesée. Il permet de repérer facilement les vaches en acétonémie, sans attendre de voir apparaître les symptômes.

Les conséquences de l'acétonémie sont lourdes : chutes de production, mammites, métrites, ...  mais les premiers symptômes sont difficiles à détecter. Agir sans attendre apporte un gain de 100 kg/VP/an sur le troupeau.

Objectifs : cibler les apports de propylène-glycol et ajuster le profil nutritionnel de la ration au tarissement et en début de lactation.

Parlez-en avec votre conseiller.

Un Inel d'Or en 2012

Inel d'Or

Orne Conseil Elevage, en collaboration avec Avenir Conseil Elevage et Clasel, a reçu le 10 septembre 2012, un Inel d'Or pour le concept Céto'Scan. Cet Inel d'Or a été décerné dans la catégorie Services, par un jury d'éleveurs et de professionnels de l'élevage et sous la houlette du magazine "L'éleveur laitier".

Après l'AgriNIR™ en 2011, Orne Conseil Elevage est ainsi récompensé pour la deuxième année consécutive pour une de ses innovations au service des éleveurs.

Céto'Scan® - résultats de la campagne hiver 2012-2013

COMPTAGES CELLULAIRES (en 1 000 cellules)

L'acétonémie altère les performances laitières mais aussi les comptages cellulaires. Les résultats Céto'Scan® obtenus sur près de 20 000 vaches au cours de l'hiver 2012-2013 montrent :

  • une forte incidence sur les performances laitières
  • un effet marqué sur les comptages cellulaires.
    • Les vaches notées 0 au Céto'Scan® ont nettement moins de cellules que les animaux touchés par l'acétonémie.
    • Dès les notes 1 et 2 (acétonémie sub-clinique), l'augmentation des cellules est visible.

Comme pour la production laitière, plus on avance dans la lactation (et avec un effet seuil marqué à 50 jours de lactation), plus l'impact est fort pour les animaux atteints.

L'incidence de l'acétonémie apparait dès la note 1 et s'amplifie jusqu'à la note 5. La prévention est donc un facteur fort de maîtrise des performances en lactation. Le recours à du curatif dès les premiers niveaux, peut être envisagé. Ce recours doit être rapide car les conséquences augmentent après 50 jours.

Yann MARTINOT