Liens actualités

Défi ensileuses 2019 : les résultats

25/10/2019 12:14

Défi ensileuses 2019

Le 17 octobre dernier, Elvup organisait la troisième édition de son Défi ensileuses au Forum de Flers.

Cette année, Elvup a axé ses travaux sur la comparaison de différents éclateurs et leurs réglages et pour la première fois une comparaison de variétés sur leur capacité à être éclatées, avec toujours le même objectif : obtenir un IFG (Indice de fragmentation du Grain) de 70 %.

Les essais sur les éclateurs se sont déroulés le 26 septembre au GAEC Breton et fils, Mustière et Bedet à Magny-le-Désert. Lors de ces essais nous avons comparé la qualité de travail de 2 éclateurs différents : un éclateur à disques et un éclateur à rouleaux. Sur ce dernier, nous avons également regardé l’impact du différentiel de vitesse entre les 2 rouleaux éclateurs en testant un différentiel de vitesse de 30 % et de 40 %. L’éclateur à disque était monté sur une Fendt Katana 65 et l’éclateur à rouleaux sur une Krone Big X 780. L’objectif de 70 % d’IFG a été atteint à plusieurs reprises, avec l’éclateur à disques et l’éclateur à rouleaux avec un différentiel de vitesse de 40 %.

Au final, il faut retenir que :

  • 10 % de différentiel de vitesse en plus permettent d’améliorer l’IFG de 5 points,
  • le serrage d’1 mm supplémentaire entre 3 et 1 mm permet une progression de l’IFG de 3 à 4 points.

Au niveau des variétés, nous avons réalisé nos essais au GAEC de l’Ermitage à Saint George-des-Groseillers. 11 variétés étaient implantées et récoltées avec la même machine, une Krone Big X 780, et les mêmes réglages, une coupe à 14 mm et un éclateur serré à moins de 1 mm.

La récolte s’est faite à un stade idéal à 34 % de MS de moyenne et un taux d’amidon de 310 g/kg MS. Il en ressort que sur les 11 variétés implantées, nous avons noté des écarts d’IFG de plus de 20 points pour un même réglage de machine. Cela confirme qu’il est important de vérifier régulièrement la qualité du travail réalisé tout au long de la journée de récolte : faire un test du seau toutes les heures et minimum à chaque changement de parcelle ou de variété.

Plus de détails auprès de votre conseiller.

 Olivier RAUX

Revenir